Des DG veulent du changement aux règles sur la masse salariale

La gestion de la masse salariale par certaines organisations de la Ligue nationale de hockey (LNH) a fait jaser durant les récentes années et quelques directeurs généraux n’ont pas apprécié la manière d’agir d’homologues à l’aube des séries de la Coupe Stanley. 

Que ce soit le cas de l’attaquant du Lightning de Tampa Bay Nikita Kucherov, revenu au début des éliminatoires 2021 après avoir subi une opération à la hanche, ou celui du capitaine des Golden Knights de Vegas, Mark Stone, absent pour une durée prolongée avant d’effectuer un retour en éliminatoires dans chacune des deux dernières campagnes, le scepticisme règne ici et là dans la LNH. Il faut dire que ces deux joueurs ont mené leur formation respective aux grands honneurs une fois revenus à la compétition, Stone ayant pour sa part accompli l’exploit en 2023. Leur absence prolongée durant le calendrier régulier a permis à leur équipe d’inscrire leurs noms sur la liste des éclopés à long terme et de ne pas inclure leur salaire à la masse, ce qui a ainsi laissé plus de marge de manœuvre au club concerné pour effectuer des acquisitions en cours d’année.

• À lire aussi: Hausse substantielle du plafond salarial

• À lire aussi: Gary Bettman ne veut pas parler de Québec

Aussi, des DG réclament des modifications aux règles, selon ce qu’a rapporté le journaliste du réseau TSN Pierre Lebrun, qui a cité les propos de l’adjoint au commissaire, Bill Daly. Actuellement, les paramètres de la liste des blessés à long terme ne permettent pas une mise en application pendant les séries, où le plafond salarial n’est pas en vigueur. Daly aurait admis que le circuit envisage du changement, sans toutefois être certain de pouvoir l’exécuter d’ici la fin de la convention collective. Le contrat de travail avec l’Association des joueurs viendra à échéance au terme de la saison 2025-2026.

Lors de la campagne 2023-2024, le plafond salarial était fixé à 83,5 millions $ et passera à 88 millions $ au cours de la suivante.



#Des #veulent #changement #aux #règles #sur #masse #salariale

Leave a Comment